Accueil » Nos artisans » Atelier de teinture Yotsume

Atelier de teinture Yotsume

Toyokazu Ono créateur de l'atelier de teinture Yotsume
Toyokazu Ono créateur de l'atelier de teinture Yotsume

Désir de créer

M. Toyokazu Ono est né à Hiroshima en 1982. Diplômé du département de design graphique à l’école d’art de Hiroshima en 2003, il s’est ensuite formé pendant quatre ans dans un atelier spécialisé dans la conception de drapeaux et bannières dans la préfecture de Gifu. Monsieur Ono a ensuite rejoint l’entreprise familiale en 2008, l’usine de teinture de Hôeidô, fondée en 1895. Bien qu’il ait soutenu l’entreprise familiale pendant plus de six ans, son désir de pouvoir mettre en forme ses nombreuses idées l’a poussé à devenir indépendant en 2014. C’est ainsi qu’est né l’atelier de teinture Yotsume. Sensible à la nature, Monsieur Ono a voulu s’en rapprocher et a installé son atelier dans la ville de Kunisaki, dans la préfecture de Oita.

Ses créations sont réalisées avec des techniques traditionnelles japonaises : katazome et tsutsugaki. A l’aide de ces techniques il crée des produits à but décoratif, comme les tapisseries, les coussins et les norens, mais aussi des produits plus fonctionnels, tels que des vêtements, des sacs et des petits accessoires. Il est aussi souvent amené à imaginer des designs graphiques, pour des logos ou des emballages de produits.

Ses œuvres se distinguent par leurs couleurs éclatantes et leurs motifs originaux, parfois amusants, parfois modernes, parfois inspirés des événements culturels japonais.

La rigueur demandée par les techniques de teinture ancestrales contraste avec les designs audacieux et dynamiques imaginés par l’artiste. Nous sommes fiers de vous proposer ici, dans notre boutique Mono ni kokoro, une sélection des œuvres réalisées par M. Toyokazu Ono.

 

Des techniques ancestrales

Pour l’impression de ses tissus, l‘atelier de teinture Yotsume utilise deux techniques japonaises traditionnelles. 

La première est appelée katazome (型染め). Cette méthode utilise des pochoirs. C’est une technique exigeante en temps et énergie, certaines étapes du processus de teinture nécessitent une grande attention aux détails, tandis que d’autres requièrent une force physique. Dans un premier temps, M. Toyokazu Ono imagine tous les pochoirs nécessaires à la réalisation du motif final. Puis, à l’aide d’un couteau, il les créé en sculptant ses dessins sur du washi (papier japonais). Ensuite, l’artisan positionne ce nouveau pochoir sur le tissu et l’utilise pour y appliquer une colle naturelle à base de riz. Grâce à cette opération, la zone du tissu recouverte et imprégnée par la colle résiste à l’application ultérieure de teinture. Une fois la colle durcie, il applique soigneusement la teinture sur le tissu et enfin il dissout l’excédent. L’ensemble du processus est exécuté à la main. Les tissus teint avec la technique katazome racontent une histoire de patience et de persévérance.

La deuxième technique est appelée tsutsugaki (筒描). C’est une technique de fabrication manuelle ancienne. D’abord l’artisan met de la colle dans un tube en papier ou en étoffe, puis il utilise ce tube comme un pinceau et applique la colle en dessinant sur les zones du tissu qu’il veut protéger de la teinture.

La communication née des motifs

Instinct, assurance et couleurs vives.
Parfois éclatant et vif comme le soleil et parfois calme comme la mer.

C’est ce à quoi je pense quand on teint les tissus. 
Je veux partager la joie et le temps précieux quand nos tissus flottent dans la vie quotidienne.

Les nouveaux motifs sont nés du stylo usé et un petit couteau usé les sculpte petit à petit dans le papier.
Le technique de teinture au pochoir, transmise de génération en génération, et la finesse de l’artisan permettent d’inscrire les motifs dans le tissu à bon rythme. Teints de cette façon, la vie illumine nos tissus.
La force du tissu et du motif transmettent les sentiments sans échanger de mot. 

Désormais, notre but est de transmettre la puissance de la tradition par le tissu et le motif.
Que devrions nous teindre ensuite pour entremêler la tradition et le présent ?

Toyokazu Ono

Panier